des colonies d’origine protestantes

Nous commençons notre présentation des colonies des Alpes-Maritimes par les colonies d’origine protestantes, parce que, au niveau de notre recherche, elles seraient les plus anciennes.

La première date de 1906 ou 1907. Elle concerne les enfants du département et a été créée par un pasteur exerçant à Nice. Cette colo s’est déplacée dans le département. Créée à Saint Léger, elle va ensuite à Berthemont puis à Saint-Martin Vésubie. Le local existe toujours, même si l’association n’organise plus de colos depuis quelques années. Le texte ci-après présente les recherches d’un groupe d’étudiants.

Les enfants à la montagne

Cette association va avoir des liens avec Menton. Puis Il y aura une colonie spécifique « les enfants mentonnais à la montagne » qui a eu lieu à Fontan. Puis cette colo est devenue celle de la caisse des écoles de Menton. Elle est maintenant fermée.

Nous avons constaté que le nom des « enfants à la montagne » était utilisé par une colonie de Saint-Laurent-du-Var à Saint-Dalmas d’Entraunes, mais nous ne savons pas s’il y avait des liens.

Il y a eu aussi une colonie organisée par les Unions chrétiennes de jeunes filles au Roc Fleuri à Gréolières (c’était aussi une pension de famille, un accueil de jeunes filles…). Le bâtiment a ensuite accueilli une colo de grasse (la cité Sainte-Thérèse) et est maintenant une maison privée.

Il y a surement d’autres colonies, mais nous ne les avons pas encore identifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *